Florian
Florian Cyclo-voyageur. Auteur du livre 'une famille un monde'

Des vélos dans le ciel

Des vélos dans le ciel

Sommes-nous victimes d’une hallucination due au soleil ? Une petite surprise en notre honneur organisée par les gens du village ? Non, c’est seulement le tour de France qui arrive mais alors très loin derrière nous !

Autre information importante : l’apprentissage de la propreté continue pour Mahaut : de “pipi pot”, nous sommes passés sans encombres à “pipi nature” puis à “pipi voiture” ce qui nous a permis de vérifier la parfaite étanchéité de la carriole…

Brèves de tandem :

Zoé : “Dans la cordillère des Andes, les côtes seront encore plus raides ?” “Oui, ma puce” “Bon, ben il est encore temps d’annuler”.

6 juillet : partis de Cour-et-Buis vers 11h, nous rejoignons Beaurepaire par une grande descente à près de 50km/h pour remonter vers Hauterives où nous préférons la dégustation d’une glace à la visite du palais du facteur cheval. Plus loin, la route nous réserve une belle surprise que Mahaut a d’abord dû prendre pour un mirage : une machine à lait !

Deux litres du précieux breuvage cru après, nous reprenons notre route à travers les collines de la Drôme pour finir dans un de ces coins perdus que nous affectionnons particulièrement. Avec un nuit à la belle étoile en prime.

7 juillet : au petit matin, nous découvrons que notre hôte Bernadette dans la Drôme est la cousine germaine de Fernande, notre voisine à Rignieux. Bonjour à toutes les deux ! Nous traversons l’Isère à Romans et nouvelle nuit à la belle étoile après une soirée studieuse en compagnie de Clarisse.

**8 juillet **: On continue à travers la Drôme en longeant le Vercors. Chaude journée et pause à Crest pour une peu de fraîcheur.

En fin d’après-midi, on se retrouve chez Eric que je n’avais pas vu depuis 4 ans et avec qui nous discuterons, jusqu’à tard dans la nuit, de voyage en Amérique du sud qu’il connaît bien pour l’avoir parcourue pendant 6 mois. Nuit au château !

9 juillet : le ciel légèrement voilé nous a laissé croire qu’il ferait moins chaud. Erreur ! Le vent a disparu et il fait très chaud. Le jeu du jour consiste alors à passer sous les arrosages des champs de maïs. Le soir ce sera piscine chez Bastien et Cynthia chez qui nous somme reçus comme des rois (comme d’habitude) :

Un week-end de repos et on reprend la route lundi.