Florian
Florian Cyclo-voyageur. Auteur du livre 'une famille un monde'

Barcelone

Barcelone

30 juillet 2010 : Salt - Sant Feliu

Grâce aux indications de Pau et Arnau, nous empruntons la “via verde” pour rejoindre la “costa brava” le long d’une ancienne voie de chemin de fer. 45 km de pur bonheur marqués par 3 premières : première crevaison, première pluie, premier camping en Espagne .

31 juillet 2010 : Sant Feliu - Tordera

Nous quittons Sant Feliu trop tard et nous roulons sous un soleil de plomb. Le jeu aujourd’hui consiste à passer du sommet d’une  calanque à la plage de la suivante.

Ces montagnes russes espagnoles et la chaleur nous assomment plus vite que prévu. A 19h, nous jetons l’éponge et appelons notre contact”warmshower” à Tordera pour lui annoncer que nous n’arriverons que demain. Nous n’avons pas le temps de lui expliquer qu’il décide de venir nous chercher dans son van, les vélos suivant dans le camion conduit par son frère. Une fois arrivés, l’hospitalité est au rendez-vous : une salle de bain, deux lits et une soirée barbecue nous attendent.

01 août 2010 : Repos à Tordera

“Vous pouvez rester dimanche si vous voulez” nous dit Benito. Il n’en faut pas plus pour que l’on s’offre une journée de repos alors que la température à 9h du matin laisse présager “mucha calor”. Nous goûtons au rythme espagnol : repas tardif avec tortilla et chorizo puis sieste prolongée. Mon cerveau se ramollit sous l’effet de la chaleur et des cours intensifs d’espagnol qui me sont imposés. Les enfants sont gâtés par la maman de Benito qui refuse qu’on l’aide, nous lave notre linge et offre à Zoé des gâteaux pour la suite du voyage.

J’en profite tout de même pour essayer le vélo couché de Benito. En vidéo, c’est plus parlant :

2 août 2010 : Tordera - Barcelona

Il fait presque frais aujourd’hui et le ciel est voilé. Résultat, nous faisons les 80km qui séparent l’agréable maison de Benito à l’appartement de Jan à Barcelone dans la journée. Les 30 derniers kilomètres se font le long de la plage et on voit Barcelone grossir au fur et à mesure de notre avancée.

Carine et moi étions venus à Barcelone il y a 5 ans en train et c’est avec plaisir et un peu d’émotion que nous revenons cette fois-ci à vélo. Les pistes cyclables se sont développées et il y a des “bici” un peu partout.

Jan nous reçoit dans son appartement de famille et nous en laisse les clés pour partir en vacances. Nous allons pouvoir profiter pleinement de Barcelone avec Zoé et Mahaut.