Florian
Florian Cyclo-voyageur. Auteur du livre 'une famille un monde'

La Paix !

La Paix !

Nous sommes bien installés dans un hôtel au centre du quartier marchand de La Paz et nous nous offrons une semaine de repos bien mérité. Lire et écrire sont nos principales activités. Ca change de pédaler; La Paz est une ville calme et agréable. Nous préparons la suite du périple pour savoir où aller et commençons à regarder également notre prochain changement de continent. Nous échappons totalement à la folie de Noël et le printemps continue à nous épargner avec la pluie. Nous nous régalons toujours de vos messages et commentaires. Ils sont devenus notre attache avec la France et nous vous en remercions encore.

Voici la suite du récit depuis la date si importante du 30 novembre ;

30 novembre 2010 : Copacabana

Parce que nous avons oublié de changer d’heure en entrant en Bolivie, nous ratons le bateau pour l’île du soleil et nous devons rester à Copacabana ! Tant mieux. On en profite pour faire notre lessive, lire et passer l’après-midi sur la plage.

Le soir, nous montons jusqu’à un restaurant surplombant la baie pour manger … une fondue savoyarde ! Une bonne fondue à Copacabana en Bolivie avec le lac Titicaca en toile de fond : c’est pas tous les jours mon anniversaire…

01 décembre 2010 : Copacabana - Ile du soleil

Aujourd’hui, nous sommes à l’heure pour les deux heures de traversée qui mènent au nord de l’île.

Arrivés sur place, deux activités sont possibles : visite des ruines pré-incas ou farniente sur une plage de rêve. Nous choisissons la deuxième pour le plus grand plaisir de Zoé.

Et bien que l’eau soit fraîche à cette altitude, on remplace la douche par un bon bain.

02 décembre 2010 : Isla del Sol - Copacabana

Programme de la journée : traverser l’île du soleil du Nord au Sud sur un chemin pavé qui suit les crêtes. L’île apparaît dans toute sa beauté, escarpée, découpée et vu la sécheresse, un peu désolée.

D’ailleurs nous traversons une manifestation des habitants de l’île qui célèbrent une cérémonie pour faire venir la pluie. Hommes d’un côté, femmes de l’autre, chacun brûle à tour de rôle une branche en scandant ce qui semble être des prières en Aymara.

Retour tranquille sur Copacabana où nous retournons manger une fondue, au chocolat cette fois-ci.

03 décembre 2010 : Copacabana - Huatajata

La pause à Copacabana nous a donné des ailes. Nous parcourons 70km d’une route panoramique qui traverse et surplombe le lac.

Nous devons même prendre un bac pour relier deux rives.

Un peu plus tard, nous rencontrons Hiro, un Japonais à vélo, qui roule depuis 8 ans en Amérique.

Nous passons la soirée avec lui au bord du lac à manger devinez quoi : de la truite. Il fabrique pour Zoé et Mahaut des personnages en ballons gonflables.

04 décembre 2010 : Huatajata - El Alto

Après un petit déjeuner avec vue sur le lac, nous nous lançons dans notre dernière ligne droite avant La Paz. C’est rien de le dire : une route monotone qui traverse la Pampa. Les nuages bas nous empêchent de profiter de la Cordillera Real et le vent de face nous empêche d’avancer.

Nous arrivons à El Alto, la ville banlieue de La Paz. Faute d’hébergement, c’est finalement une nouvelle fois dans une école que nous trouvons l’hospitalité.

05 décembre 2010 : El Alto - La Paz

C’est dimanche, jour de marché à El Alto. Impossible de faufiler nos vélos dans les embouteillages. Nous finissons par prendre l’autoroute qui descend à La Paz. La capitale bolivienne est nichée dans une cuvette. Une grosse demi-heure est nécessaire pour rejoindre le centre-ville. L’artère principale est étrangement calme. Normal, tout La Paz est monté à El Alto pour le marché !